jeudi 31 juillet 2014

Economie

Ingénierie mécanique. Eras s’implante au Maroc et vise l’Afrique. La société a ouvert une filiale à Casanearshore et a lancé 3 études pour des projets d'une valeur de 1,5 million d'euros. L'objectif: réaliser un chiffre d'affaires de 2,5 millions d'euros en prestations de services à l'horizon 2016.   "Eras Maghreb & Africa" a loué un premier local à Medzsourcing, la société gestionnaire du parc. "Le montant du capital de notre filiale au Maroc financé en fonds propres est de 300 000 dirhams ", précise Saeed Erfani. Société d'ingénierie multisectorielle, Eras ingénierie est spécialisée dans la conception et la maîtrise d’œuvre de projets d’investissement pour le compte de grands clients industriels. Située à Lyon, la société a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros pour un effectif de 500 salariés. Quant à la suite, "nous avons identifié deux personnes qui seront expatriées à Casablanca et nous comptons à terme ouvrir notre capital à des partenaires marocains" selon Saeed Erfani. Usine Nouvelle
Aéroport de Nador. Légère baisse d’activité au cours des 6 derniers mois. Ils étaient 253086 passagers à transiter durant le premier semestre 2014, contre 254604 en 2013. Selon des statistiques de l'Office national des aéroports (ONDA), cette baisse concerne les arrivées (125763) et les   départs (127323), contre respectivement 129961 et 124643 durant la même période de l'année dernière. Le nombre de passagers le plus élevé a été enregistré durant les mois d'avril (47818), mai (47057) et juin (45127), tandis que le nombre le plus faible a été enregistré en février (33162). Le mouvement des avions a également connu une régression au cours de cette période : Le nombre des appareils qui ont atterri à l'aéroport Nador-Al Aroui a atteint 2408 appareils au lieu de 2449 au titre de la même période de 2013, soit une baisse de 1,67 %. Aujourd'hui.ma
Développement. 9ème forum africain du 12 au 16 octobre à Marrakech. Axé sur le thème central "Les modes de financement novateurs pour la transformation de l’Afrique", près de 700 participants attendus vont débattre au cours de ce forum des pistes de recherche de financement autour   de 4 thématiques telles que la mobilisation des ressources nationales, les flux financiers illicites, les capitaux privés et les nouveaux types de partenariat. Ce Forum a pour objectif général de promouvoir le financement du développement durable et de proposer des options de financement innovantes en vue de la transformation économique de l’Afrique. Événement biennal de la Cea, ce forum est organisé en collaboration avec la Commission de l’Union africaine (Cua), la Banque africaine de développement (Bad) et d’autres partenaires-clé. Maghreb Emergent
Environnement. Le CESE présente son rapport. «Le rapport annuel du CESE, que j'ai présenté à SM le Roi en application de l'article 10 de la loi organique relative au Conseil, exprime le point de vue des différentes composantes de cette instance sur la situation économique, sociale et environnementale au Maroc au titre de l'année 2013 et comporte les principales actions menées par le Conseil au cours de cette même période», a affirmé Nizar Baraka à l'issue de l'audience accordée par le souverain. "Ce rapport comprend de nombreuses recommandations et insiste sur l'importance de la coordination des différentes politiques économiques et sectorielles. L'institutionnalisation du dialogue social et l'appui de la stratégie de développement durable font également partie des recommandations développées par le président du CESE.    Les Eco
France. Les babouches, ce produit made in Maroc fabriqué en Chine. Les magasins La Halle aux chaussures ont fait fabriquer leurs propres modèles de babouches au design revisité. Dans le magasin de Tours, ce produit typiquement Made in Morocco a attisé la curiosité d'un franco-marocain à qui on doit les deux photos publiées sur le site. Le prix tout d'abord à de quoi surprendre pour ces babouches bon marché qui se négocieraient à moins de 10€ au Maroc. En effet, le prix affiché est de 35€, réduit de 30% pendant la période des soldes. Mais en regardant de plus près, notre témoin se rend compte que ces babouches marocaines griffées la Halles aux chaussures sont en réalité fabriquées en Chine. Quand la copie est plus chère que l'original, on se demande où sont nos exportateurs, notre ministère du Commerce, et l'organisme Maroc Export censé promouvoir le Made in Morocco à l'international.    Yabiladi