jeudi 05 mars 2015

Economie

Centre commercial. Rabat aura son Morocco Mall. Un protocole d'accord pour la construction à Rabat d'un shopping Mall dans le cadre du projet "Wessal Bouregreg", a été signé entre Wessal Capital et le groupe Aksal.La réalisation de ce projet se fera à travers la création d'une joint-venture   dont le capital sera détenu conjointement par Wessal Capital et le groupe Aksal, précise ce dernier dans un communiqué.Le futur Mall de Rabat, qui sera édifié sur une superficie globale de près de 6 hectares, a pour ambition de dynamiser le secteur du retail dans la capitale. Il permettra également la création de plus de 3.000 emplois directs et indirects. h24 info
Douanes. 85,6 milliards de dirhams de recettes. Cette performance qui représente plus du double des recettes de l’année 2002 est due notamment à l’effort constant de lutte contre la fraude commerciale avec 2,62 MMDH de droits et taxes à fin 2014, contre 2 MMDH en 2013, (+8,7%), ainsi   qu’à une progression des recettes des taxes intérieures de consommation (TIC), notamment les tabacs manufacturés, les produits pétroliers, selon M. Chorfi.Ces résultats interviennent dans un contexte marqué, entre autres, par une stabilité des importations en 2014 (+0,1% ou +0,5 MMDH), la poursuite du processus de démantèlement tarifaire qui a généré un manque à gagner pour l’ADII estimé à 500 millions de dirhams (MDH), ainsi que par l’accord agricole Maroc-UE qui a engendré 60 MDH de moins value en 2014. Au Fait Maroc
Maroc Telecom. 1,6 Milliards de Dirhams dans les nouvelles filiales. Cet investissement concerne la qualité des réseaux, mais aussi dans le déploiement du haut débit Fixe et Mobile au niveau des filiales. « Les nouvelles filiales ont besoin de financer des investissements nouveaux.   On ne les a pas récupérées en bon état », a souligné le Président du Directoire de Maroc Telecom, Abdeslam Ahizoune, qui présentait les résultats financiers de son groupe à l’issue de l’exercice 2014 le 23 février à Rabat. Cette année, l’opérateur historique va s’atteler à intégrer les six nouveaux opérateurs Moov au Bénin, au Togo, en Côte d’Ivoire, au Niger, en République Centrafricaine et au Gabon dans le périmètre du groupe. Challenge.ma
Cosumar. La SNI poursuit son désengagement. Selon un communiqué du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières (CDVM), la SNI a déclaré avoir cédé sur le marché central, le 24 février dernier, 2.410.816 actions Cosumar, au cours moyen pondéré de 180,18 dirhams, franchissant ainsi à la baisse le seuil de participation de 5% dans le capital de ladite société. Suite à cette transaction, la SNI détient 568.163 actions Cosumar, soit 1,35% du capital de l'opérateur sucrier.    L'Economiste
Sonasid. Attijari revoit ses prévisions à la baisse. "En 2014, la stratégie de Sonasid semble favoriser une récupération accélérée de ses parts de marché plutôt que la soutenabilité des Prix de vente", soulignent les analystes d’Attijari. "Par conséquent, nous avons révisé à la baisse les prix de vente du Groupe de 3,5% en 2014 contre une hausse de 4,9% initialement", ajoutent-ils. Cette agressivité commerciale de Sonasid lui permettrait un gain de 5 pts en termes de PDM, pour atteindre 57% à fin 2014, selon leurs prévisions. Dans ce contexte, l’instauration des mesures de sauvegarde sur les importations de ronds à béton devrait avoir un impact différé sur les prix de vente du marché domestique.    Le 360