dimanche 26 octobre 2014

Economie

Management. L’ESCA Ecole de Management conserve sa 1ère place en Afrique francophone. L’ESCA conserve son leadership dans le classement Jeune Afrique pour la 4ème année consécutive. Au total, sur les 12 établissements classés, 3 sont marocaines, 4 sénégalaises, 2 algériennes, 2   tunisiennes et 1 malgache. Ce classement est une reconnaissance internationale de la qualité de la pédagogie qui s’est illustrée en 2014 à travers des innovations majeures (e-learning, business games, recours toujours plus important aux études de cas pratiques…). L’attractivité de l’établissement à l’international se fonde sur 2 atouts : la position de Casablanca « plaque tournante » entre l’Europe et l’Afrique et l’expertise de l’école sur les questions ayant trait à la géopolitique et aux marchés émergents. Les liens avec les entreprises de tous les secteurs de l’économie assurent un taux d’insertion des diplômés supérieur à 90%. L’ESCA compte plus de 3000 diplômés, 1100 étudiants, cadres et dirigeants au sein de ses 17 programmes nationaux et internationaux et de son centre de formation continue, allant du Parcours Grande Ecole aux programmes Executive. Elle jouit d’un réseau international de plus de 60 partenaires internationaux prestigieux. 
Aéroport Mohammed V. 1,4 milliards de dirhams pour l’extension du Terminal T1. L'aéroport a traité 7,6 millions de passagers en 2013 (46% du trafic aérien national) alors que sa capacité globale ne dépasse pas les 7 millions de passagers par an. La pression s'accentue de plus en plus avec   un trafic aérien qui a enregistré une croissance de plus de 7% au titre des 9 premiers mois de l'année en cours. Le T1 sera ainsi doté de passerelles télescopiques, 12 trottoirs roulants équipés d'escalators et ascenseurs, de systèmes de traitement de bagages au départ automatisés et dotés des dernières technologies en matière de détection d'explosifs, de drogue et de matières dangereuses. h24 info
Crédit. Wafasalaf lève 200 millions de dirhams. A la fin du premier semestre de cette année, Wafasalaf affiche un PNB en baisse de 1,2% à 473,4 millions de dirhams pour un résultat net part du groupe également en recul de 2,3% à 161,4 millions de dirhams. Cette opération sur le marché de la   dette privée devrait permettre à Wafasalaf de poursuivre son plan de développement et de diversifier ses sources de financement tout en respectant ses exigences réglementaires. Quid.ma
BTP. L'Etat débloque une nouvelle rallonge de 850 millions de dirhams pour les impayés. Pour régler les impayés des académies régionales d’éducation et de formation (AREF) auprès d’entreprises de BTP, le gouvernement avait déboursé dans une première phase 2,1 milliards de DH. Une nouvelle rallonge de 850 millions de DH a été débloquée en septembre. Mais le problème des impayés des AREF persiste toujours car il remonte à plusieurs années. Le ministre du Budget affirme que les remboursements seront accélérés en 2015.    L'Economiste
RAM. Une alliance à horizon 2015. Ces alliances seront effectuées avec l’un des 3 géants internationaux dans le domaine, et dont les grandes compagnies aériennes à travers le monde sont membres. Il s’agit de SkyTeam, de Oneworld et de Star Alliance. Saida Najioullah a confirmé mardi que la Royal Air Maroc était entrain d’étudier et d’évaluer les différentes options pour faire partie d’une des trois d’alliances. Sur cette base d’évaluations, elle décidera d’ici une année de celle à en faire partie. Une fois les études finalisées et l’alliance à rejoindre définie, ceci va permettre à la RAM d’améliorer son offre d’accès aux pays de l’Asie, selon la vice-présidente.    Quid.ma