samedi 26 juillet 2014

Economie

Qatar. Don de 1,25 milliards de dollars au Maroc. Ce versement en 2 tranches vise à accélérer le rythme de la mise en oeuvre des 14 projets contenus dans le programme exécutif, répartis sur les différentes régions du Royaume. Il est question de 4 projets d'un montant de 500 millions de dollars. 4 autres   projets seront réalisés pour un budget de 202 millions de dollars, dans le cadre du Plan Maroc Vert, visant à soutenir l'agriculture solidaire et l'économie de l'eau d'irrigation. Concernant le secteur de la pêche, 2 projets seront mis en oeuvre pour une enveloppe budgétaire de 69 millions de dollars, avec pour objectif de réhabiliter les villages de pêcheurs dans 6 villes marocaines. Au niveau de l'enseignement supérieur, ce secteur bénéficiera d'un projet qui vise à développer la capacité d'accueil des universités marocaines. Aujourd'hui.ma
TGV. Un projet d’envergure pour révolutionner le transport au Maroc. En matière d’employabilité, le projet permettra, outre les 30 millions de journées de travail offertes pendant la phase des travaux, la création de 2.500 emplois directs et indirects pendant la phase d’exploitation. Actuellement,   la “Direction Projet” emploie près de 250 ingénieurs dont 120 marocains. Au fur et à mesure de l’avancement du projet, les ressources humaines seront amenées à se renforcer pour atteindre 450 ingénieurs à terme, dont 250 ingénieurs marocains.Le projet comprend une ligne nouvelle Tanger-Kénitra de 200 Km conçue pour une vitesse maximale de 350 Km/h, et exploitée à une vitesse commerciale de 320 Km/h, les équipements ferroviaires (voies, systèmes de signalisation et de télécommunications et installations électriques), l’acquisition des rames à grande vitesse, ainsi que la construction d’un atelier pour leur entretien à Tanger. Quid.ma
Petites annonces. Fusion des 2 sites Avito et Bikhir. Le site après fusion conserve le nom d'avito, et représentera 12 millions de visites par mois et des utilisateurs qui représentent 40% de la population internet au Maroc. Pour les 12 prochains mois, il est prévu que le site génère des transactions équivalant   42 milliards de dirhams. Ceci, contre 29 milliards de dirhams en 2013. Cela représentera quelque 4,9% du PIB. Et que l’on se rassure: avito restera gratuit et les ressources humaines qui travaillaient au niveau des deux anciennes unités seront maintenues. Par ailleurs, 50 nouveaux recrutements sont prévus en 2015.La formule est aussi simple que magique: des moyens et ressources consolidés, une plateforme unique, mais deux fois plus d’annonces et forcément deux fois plus de trafic.  h24 info
Transport Aérien. La RAM relance la liaison directe Paris Charles de Gaulle-Casablanca. A partir du 23 juillet 2014, la compagnie nationale marocaine propose un vol par jour entre sa base et l’aéroport de Roissy-CDG, opéré en Boeing 737-800 pouvant accueillir 12 passagers en classe Affaires et 159 en Economie. Le décollage de Casablanca est programmé à 12h35 pour arriver à 16h35, le vol retour quittant CDG à 17h50 pour se poser à 19h55. Royal Air Maroc est en concurrence sur cet axe avec Air France (CDG et Orly), Air Méditerranée (CDG) et les low cost easyJet (CDG), Jetairfly (Orly et Beauvais). Cette nouvelle route offre « une bonne connectivité avec le réseau de RAM sur l’Afrique », écrit a compagnie dans un communiqué, et « permet également aux clients résidant au nord de Paris, quelle que soit leur nationalité, d’avoir un accès fluide pour leur déplacement entre les deux villes d’autant que l’aéroport Charles de Gaulle bénéficie d’un réseau RER développé ».    Maghreb Emergent
Commerce extérieur. 100 entreprises ont des contrats de croissance à l'export. Ces entreprises ont été retenues parmi 149 sociétés représentant les différents secteurs d'activité, dont l'agroalimentaire, les produits de la mer, le textile, l'automobile, les TIC, ainsi que les différentes régions du Maroc à savoir, Casablanca, Rabat-Salé, Fès-Boulmane, Tanger-Tétouan, Souss-Massa-Draa, Taza-Al Hoceima -Taounate. Intervenant à cette occasion, Mohammed Abbou, ministre du commerce extérieur, a fait savoir que ces entreprises vont bénéficier au titre de cette année d'un appui financier de l'ordre de 144,9 millions de dirhams (MDH) dont 57,9 MDH constituant l'avance de 40%. “Le chiffre d'affaires additionnel à l'export qui serait généré par ces 100 entreprises retenues au titre de cette deuxième édition devrait atteindre 1,6 milliard de dirhams (MMDH)”, a-t-il ajouté.    Au fait Maroc