vendredi 22 septembre 2017

Economie

ONCF. Des trains retardés et d’autres supprimés. Dans le cadre de l’avancement du projet de la Ligne à grande vitesse (LGV), reliant Tanger à Casablanca, l’Office national des chemins de fer (ONCF) annonce que certains trains auront des retards, et que d’autres seront supprimés   partiellement, du 18 septembre au 24 octobre. L’Office aborde des travaux de pose de signalisation et d’électrification des zones de raccordement de la voie LGV. Lnt.ma
ADM. Les bornes électriques pour janvier 2018. Un peu plus de 500 véhicules électriques sont actuellement en circulation au Maroc. C’est peu certes, mais assez pour qu'Autoroutes du Maroc se positionne. L’entreprise publique a décidé de mettre en place des bornes de recharge   afin que les véhicules électriques ne soient plus en manque d’autonomie. L’installation commencera en janvier 2018 sur l’axe Tanger- Agadir. Leconomiste.com
Emploi. Les 5 mesures du gouvernement pour réduire le taux de chômage. À quelques jours de l’ouverture du dialogue social, prévu le 9 octobre, le gouvernement s’est penché, ce jeudi 21 septembre, sur l’examen du plan national de relance de l’emploi 2017-2021. Le ministre du Travail   et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Yatim, a présenté, lors de ce conseil de gouvernement, les grandes lignes de ce plan ayant pour but de réduire le taux de chômage à 8,5% en 2020. Huffpostmaghreb.com
Sociétés. Managem en bonne forme au 1er semestre 2017. Managem affiche une nette amélioration de sa structure financière consolidée, qui devrait accompagner la stratégie de développement du Groupe et sa vision 2020. A fin juin 2017, le chiffre d’affaires du groupe a enregistré une hausse de 26%, dépassant pour la première fois les 2,5 milliards de dirhams.    Lnt.ma
Déchets ménagers. Le français Derichebourg avance ses pions au Maroc. Le groupe Derichebourg poursuit ses investissements au Maroc. En effet, six ans après y avoir posé son baluchon, le spécialiste des services à l’environnement, aux entreprises et aux collectivités renforce les fonds propres de sa principale filiale au Maroc et s’intéresse à un nouveau créneau.    Challenge.ma