samedi 25 avril 2015

Actualité

Avion en détresse. Un vol Paris-Agadir de la RAM atterrit en urgence à Casablanca. L’appareil qui avait émis un signal de détresse au-dessus de Malaga et perdu de l’altitude a finalement pu atterrir à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Les internautes marocains qui suivaient les sites de   suivi de navigation aérienne avaient eu même le souffle coupé quand à un moment l’appareil a disparu des écrans au-dessus de Ksar El Kébir. Son atterrissage à l’aéroport de Casablanca a été ressenti comme un soulagement… Le 360
Terrorisme. 10 ans de prison ferme pour un prévenu. Le prévenu était poursuivi pour "constitution d'une bande criminelle en vue de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d'un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l'ordre public par l'intimidation, la terreur,   la violence et l'apologie du terrorisme." Le parquet général a requis la perpétuité contre le mis en cause alors que défense a réclamé une peine avec sursis faute de preuve. Le 360
Meknès. L’ancien porte-parole du Palais est poursuivi pour « occupation illégale de bien public ». Le bien public incriminé est une ferme de plusieurs hectares non loin de la ville de Meknès appartenant aux Domaines privés de l’Etat. Il s’agit d’une résidence secondaire gracieusement mise à   la disposition des walis pour y passer leurs vacances. En 2009, lorsque l’ancien élève du collège royal a été contraint de quitter la tête de wilaya de la région Meknès-Tafilalet après quatre années de service, il aurait, selon la plainte du département de l’Intérieur, introduit des modifications sur la ferme, en y construisant des écuries modernes et des bâtisses. Yabiladi
Politique. La Chambre des conseillers convoque Benkirane. Après avoir demandé à plusieurs reprises à Abdelilah Benkirane de s'expliquer sur les pressions auxquelles le roi a, selon lui, fait face pour protéger le gouvernement, les groupes parlementaires de l'opposition à la Chambre des conseillers ont décidé de passer à la vitesse supérieure. La motion d'interpellation permet à la Chambre des conseillers de convoquer le chef du gouvernement pour qu'il réponde aux questions des conseillers. Elle doit être "signée par le cinquième au moins de ses membres.    Huffington Post Maghreb
Paris. L’exemple marocain au centre d’une conférence internationale sur la coopération intra-africaine. Ouverte par l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, et le ministre-conseiller près l’ambassade des Etats-Unis à paris, Philipp Frayne, les intervenants ont mis l’accent sur la vocation et la dimension africaine du royaume, appelé à devenir une une plateforme d'accès vers les pays africains. Dans son intervention, M. Benmoussa a rappelé les liens multiséculaires entre le Maroc et l’Afrique notamment subsahariennes, ainsi que les tournées dans plusieurs pays africains du roi Mohammed VI pour réaffirmer et renforcer ses relations historiques, basés sur le « respect mutuel et la solidarité ».    Atlas Info