jeudi 08 décembre 2016

Actualité

Fès. 1 an de prison ferme pour 3 policiers. Trois policiers, deux hommes et une femme ont été condamnés jeudi 1er décembre 2016 à un an de prison pour « actes de torture physique sur des détenus durant leur interrogatoire au poste de police à Fès ». Les détenus avaient été arrêtés pour tapage nocturne sous l’effet de   stupéfiants, après plainte déposée par le voisinage. et mis en garde à vue. Lors d’une visite surprise au Commissariat, le Procureur du Tribunal de première instance a inspecté l’état des détenus et des gardés à vue. Lesiteinfo.com
Casablanca. L'agresseur de la vidéo qui a choqué la toile marocaine a été arrêté. La vidéo de l'agression, filmée à Casablanca en caméra cachée, en a choqué plus d'un. Les images, mises en lignes le 5 décembre sur Youtube, sont rapidement devenues virales, suscitant l'indignation des internautes marocains sur   les réseaux sociaux. Quelques heures seulement après sa publication, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce l'arrestation de l'homme qui apparait avec une arme blanche à la main dans la vidéo. Huffpostmaghreb.com
Religion. Le Maroc veut créer un corps de 100 aumôniers militaires musulmans. En effet, l’Institut Mohammed VI de formation des imams, relevant de l’université Al-Qaraouine, a été chargé par le ministère marocain des Habous et des affaires religieuses, de lancer un programme de création d’un corps   d’aumôniers militaires musulmans. Un concours pour le recrutement des 100 imams qui serviront au sein des bases militaires marocaines, a été annoncé par voie de communiqué publié sur le portail web officiel du ministère marocain. Lemag.ma
Politique. Des altercations en pleine rencontre du RNI. Une rencontre du Rassemblement National des Indépendants (RNI) tourne mal, au complexe social de l’ordre des avocats à Rabat. Une dispute s’est éclatée ce lundi, en pleine rencontre du parti, lorsque Mohamed Boulahcen, un ancien RNIst décide de prendre la parole. Les altercations se sont déclenchées entre les militants du parti de la colombe, et des supporters de Boulahcen, qui avait quitté le RNI pour rejoindre l’Istiqlal, lors des dernières élections législatives.    Article19.ma